Pour reprendre ce blog, avant de vous montrez le travail effectué pendant mon absence je vais vous présenter mon ouvrage en cours.

Avec mon petit Yannou dans les bras difficile de me remettre au papier mâché, car il faut avoir du temps devant soit, il me reste donc la couture et surtout la broderie qui se prête bien au travail en pointillé.

Une ou deux aiguillés entre les couches, les bib et les gros câlins.

Bon, soyons réaliste ça n’avance pas très vite, mais c’est toujours ça de pris.

Je suis sur un projet de décoration murale, une sorte de tableau brodé si on peut dire.

J’ai trouvé cette toile de coton très « un touriste à Paris » au célébré magasin de tissu reine au marché Saint Pierre (il faut bien tirer des bénéfices de ma nouvelle vie en région parisienne).

J’ai eu envie de donner un côté très décalé à ce tissu en invitant des poissons et méduses aux couleurs vives dans les monuments parisiens.

Broderie Paris aquatique tableaux

Attention, se n’est pas encore fini, j’aimerais que mes broderies prennent le dessus sur l’imprimé et que ce dernier ne soit qu’une toile de fond.

Niveau technique de broderie, il s’agit de passé empiétant, point de tige, point de sable et point de piqûre. En broderie, quand on lit les noms des points et regarde les explications dans les livres ou sur internet ça semble vite très compliqué mais en réalité, la majorité des points sont très intuitif et souvent, on les réalise sans même savoir qu’il porte un petit nom.

J’aime bien le passé empiétant ou peinture à l’aiguille, car en réalité plus on fait des points irrégulier et imbriqué les uns dans les autres et plus le résultats est joli, c’est juste une question de patience.

Pieuvre broderie paris aquatique

Par contre les techniques de points comptés comme le point de croix très peu pour moi, je n’ai pas cette minutie et patience de compté les fils du tissu. Le point de croix est souvent conseillé au débutante moi je dirais fuyez la broderie peut être beaucoup plus rigolote et créative que de suivre des grilles.

J’ai également choisi de réaliser des appliqués de tissu, que j’ai ensuite brodé. J’ai vue cette technique chez plusieurs artiste japonaise comme Kimika Hara et Mika Yamada, bon chez moi c’est encore très timide.

Les méduses broderie paris aquatique

Poissons broderie paris aquatique

Je vous donnerais, j’espère bientôt des nouvelles de cet ouvrage quand il sera terminé.